mardi 12 mars 2013

Chronique cinéma : Cloud Atlas, de Lana et Andy Wachowsky et Tom Tykwer


Synopsis

À travers une histoire qui se déroule sur cinq siècles dans plusieurs espaces temps, des êtres se croisent et se retrouvent d’une vie à l’autre, naissant et renaissant successivement… Tandis que leurs décisions ont des conséquences sur leur parcours, dans le passé, le présent et l’avenir lointain, un tueur devient un héros et un seul acte de générosité suffit à entraîner des répercussions pendant plusieurs siècles et à provoquer une révolution. Tout, absolument tout, est lié.


Mon avis

C'est avec appréhension qu'après de nombreux mois d'attente, j'ai enfin pu visionner Cloud Atlas, qui avait débuté sa promotion avec une bande annonce d'une longueur peu commune (plus de cinq minute). A la fois émouvante et épique, elle laissait présager un film hors du commun tranchant avec les blockbusters aux riches castings qui affluent sur nos écrans.
Ma principale inquiétude concernant la mise en scène et la gestion de ces six histoires, toutes liées les unes aux autres. Et pourtant, pari réussi. Le lien pourtant subtil qui les unit est parfaitement compréhensible, et j'ai navigué de récit en récit sans le moindre mal. 
Pourtant, et il ne s'agit cette fois pas de mise en scène mais bien de l'histoire elle-même, un tel concept est à double tranchant. S'il apporte une infinie richesse au film, le spectateur se surprendra sans doute à s'attacher à un ou plusieurs récits plutôt qu'à d'autres, provoquant ainsi une certaine impatience à l'idée d'y revenir, et reléguant une partie du film au second plan. Pour ma part, deux histoires ont eu un impact particulier et certaines scènes et images tournent encore dans ma tête au lendemain du visionnage. Je ne dirai pas desquelles ils s'agit pour éviter de fausser le regard de ceux qui souhaiteraient voir le film mais pour ceux qui l'auraient déjà fait, nous pourrons en parler plus en détails dans les commentaires de cet article. Ces deux histoires qui m'ont assez profondément marqué ne m'ont pourtant pas empêché d'apprécier le reste des récits, et ce grâce au lien qui les unit tous et qui devient de plus en plus évident à mesure que le temps passe.
Un personnage, selon moi, semble sortir du lot car moins lié au reste. Son histoire, pourtant, apporte un potentiel comique que je ne pensais pas trouver en assistant à Cloud Atlas et qui est fort agréable.
Le casting, quant à lui, est remarquable. Les vedettes du grand écran bien connues telles qu'Halle Berry, Tom Hanks ou Hugh Grant se renouvellent et apparaissent sous un jour nouveau. 

Cloud Atlas fait finalement partie de ces petites perles qui, parfois, apparaissent sur nos écrans et marquent d'une pierre notre vie de spectateur. Il est de ces films qui nous font sortir du cinéma l'esprit chamboulé, et qui provoquent ces petits frissons au souvenir de scènes bien particulières. L'une d'elle, servie par une splendide bande originale, m'a ému et transporté comme je ne l'avais plus été depuis longtemps au cinéma.

Une belle réussite.

Sortie en salle le 13 mars 2013






4 commentaires:

  1. alors alors tes 2 récits favoris ? moi c'est sans conteste celui du Nouveau Séoul en 2144 et celui 106 ans après la "chute"

    RépondreSupprimer
  2. Pour ma part j'ai été également marqué par l'histoire de Sonmi, ainsi que par celle de Robert Frobisher.

    RépondreSupprimer
  3. Un très bon film! J'ai passé ces deux heures presque trois totalement emporté dans l'histoire si émouvantes, comique ou forte des différents personnages! Un film à voir à tout prix! Que vous l'aimiez ou pas il ne vous laissera pas sans opinion, débat garantis !! :)
    Mes deux récits? hhaaa terrible choix! J'ai adorés le phrasé des personnages du 106 après la chute, j'ai été subjugué par l'histoire d'amour à Séoul, J'ai été prise aux tripes par le voyage en bateau, J'ai ris aux éclats lors de l'histoire de l'éditeur mal aimé, j'ai angoissé avec la journaliste et j'ai rêver avec le musicien... Je suis vraiment heureuse de l'avoir vus!

    RépondreSupprimer
  4. Si je devais choisir deux récits, ce serait "Après la chute" et l'enquête de Luisa Ray qui est scénarisé comme un vrai polar!

    RépondreSupprimer